Skip to content
31 mars 2009 / SP

À vos jardins ! Comptez les papillons et les escargots dès le mois de mars !

Le Muséum national d’Histoire naturelle et l’association Noé Conservation (soutenue par Greenweez), en partenariat avec la Fondation Nicolas Hulot, lancent la 4e saison de l’Observatoire des Papillons des Jardins.

encart 2photo À vos jardins ! Comptez les papillons et les escargots dès le mois de mars !Le Muséum national d’Histoire naturelle et l’association Noé Conservation (soutenue par Greenweez), en partenariat avec la Fondation Nicolas Hulot, lancent la 4e saison de l’Observatoire des Papillons des Jardins. Cette année, l’Observatoire s’agrandit avec l’Opération Escargots.

Rendez-vous au jardin de mars à octobre !


L’Observatoire des Papillons des Jardins et l’Opération Escargots ont pour objectif de mettre en place un véritable réseau de surveillance national d’espèces communes dans les jardins grâce à la participation des citoyens. Les informations collectées permettent de suivre l’évolution des populations et de mieux comprendre les impacts des changements climatiques, des modifications du paysage ou encore des pratiques de jardinage.

L’originalité de ces observatoires est de mobiliser le grand public. Tout le monde peut participer, les naturalistes comme les amateurs ! Pour cela, il suffit de s’inscrire via le site www.noeconservation.org. Le principe est simple : les observateurs sont invités, de mars à octobre, à chercher les papillons, les escargots et les limaces dans leur jardin, à les identifier et les compter. Les observateurs transmettent ensuite leurs données aux scientifiques du Muséum, en remplissant un formulaire en ligne à la fin de chaque mois, de mars à octobre pour les papillons, et trois fois par an (printemps, été et automne) pour les escargots.

En 2008, l’analyse des données de l’Observatoire des Papillons des Jardins par les scientifiques du Muséum a révélé des variations d’abondance des espèces depuis 2006. Les fluctuations observées entre 2006 et 2008 peuvent s’expliquer par des conditions particulières et ponctuelles (météorologie, pratiques de jardinage…) mais aussi par des causes plus globales (aménagement du territoire, changement climatique…). Ceci conforte l’importance de l’Observatoire pour détecter les fluctuations spatiales et temporelles et donc suivre sur le long terme l’évolution des populations de papillons en France. À terme, un tel suivi permettra de mettre en place des mesures pour favoriser le maintien des populations de papillons. Cette année, quatre projets pour la conservation des espèces et des milieux sont soutenus, en partenariat avec les associations sur le terrain.

Pour la saison 2009, un coffret pédagogique « Comprendre la biodiversité avec les papillons des jardins », est proposé pour réaliser de nombreuses activités avec les 8-10 ans. Un forum de discussion : www.papillonsetjardin.org est désormais en ligne pour tous ceux qui veulent partager leur expérience, échanger conseils et photos, discuter de l’Observatoire et du jardinage écologique.

Première expérience de sciences participatives concernant la biodiversité et destinée au grand public, l’Observatoire des Papillons des Jardins est un véritable succès depuis 2006. Initiative conjointe du Muséum national d’Histoire naturelle (programme scientifique Vigie Nature) et de Noé Conservation (programme « Papillons & Jardin » : conservation des papillons et sensibilisation aux bonnes pratiques de jardinages), l’Observatoire est réalisé en partenariat avec la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme dans le cadre de son programme « Biodiversité et Territoires » et de ses campagnes de mobilisation du grand public.

Pour plus d’information, rendez-vous sur www.noeconservation.org

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free