Skip to content
10 janvier 2013 / Simon

Achats en vrac et fleurs de shampoing [Projet -80% sur les déchets]

Ce post fait partie d’une série d’articles qui vont s’étaler sur plusieurs mois et qui traiteront d’une expérience que je mène à titre personnel (avec le soutien de Greenweez.com, pour qui je travaille) : réduire les déchets de mon foyer de 80%.

 

Cette année qui commence a rimé pour nous avec l’apparition d’une nouvelle obsession lorsque nous faisons nos courses : se poser sans cesse la question « quel volume de déchet ce produit représente-t-il ? ». Pour l’instant c’est encore un effort mais d’après les témoignages qu’on peut lire ici et là, il parait que cela devient de plus en plus un réflexe.

Le bon côté inattendu de cette obsession, c’est qu’on ressent une grande joie quand on trouve un produit indispensable du quotidien dans un conditionnement qui ne génère aucun déchet. Je dois avoir l’air d’un fou dans le magasin à m’extasier devant un produit, mais bon 🙂

Donc première trouvaille pour nous : un magasin bio (Biocoop pour ne pas les citer) à deux pas du boulot où je peux acheter des légumes et des pâtes, du riz, des fruits secs, des cookies en vrac et où je peux utiliser des sacs en kraft réutilisables (et compostables quand ils arrivent en fin de vie) pour les légumes et les denrées en vrac.

 

Autant dire que pour faire le plein de produits frais et de féculents, je ne génère plus aucun déchet d’emballage, et que ça fait plaisir !

Autre trouvaille : des yaourts de 500g (soit 4 pots) en 1 seul pot, avec un emballage partiellement en carton. En attendant la yaourtière le mois prochain, c’est un gain de 40% de déchets d’après ce qui est écrit sur le pot. Par contre c’est pas donné, donc ce sera avec modération.

 

 

Du côté de la salle de bain j’ai acheté ce savon d’Alep pour remplacer les gels douche et j’ai trouvé un shampoing original grâce aux commentaires d’Alex sur mon précédent billet (et grâce à l’aide de ma collègue Christelle).

Ça s’appelle une fleur de shampoing (et ça trouve ici) et c’est une sorte de shampoing en galet. On s’en sert comme un savon en le passant sous l’eau, sauf que c’est pour les cheveux.

Voilà à quoi ça ressemble :

Au niveau des actions prévues pour Janvier, nous avons en revanche un peu plus de difficultés sur la partie viande, mais nous prévoyons un tour chez le boucher et une soirée « préparation-congélation » pour y remédier.

8 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. cocoon / Jan 10 2013

    coucou,

    Dans ma biocop, qui propose la gamme ecovert, on trouve le liquide vaisselle au vrac. Renseignez vous, ou informez votre biocoop de cette possibilité (elle est gratuite pour le commercant )
    bonne route, avec évidemment tout mon soutien, parceque ce n est pas simple 😉

    • Simon / Jan 11 2013

      Bonjour, c’est en vrac (genre un bidon avec un robinet ?) ou ils vendent des recharges ? Parce que ça m’intéresse pas mal !

      • cocoon / Jan 11 2013

        au depart tu achete un bidon ecocert (meme en format classique de produit vaisselle t es pas obligé de prendre 3 litres lol ) et apres tu reviens avec ce bidon vide et tu remplis au self ^^

        • Gael / Jan 26 2013

          Le principe est vraiment sympa mais je trouve qu’Ecover est qd mm encore bien cher, malgré la qualité des produits. D’ailleurs je n’ai jamais compris en quoi c’est intéressant de recharger ses bidons de lessive ou autre avec des sacs, vu que les sacs ne sont pas recyclables (et non!) et les bouteilles si… d’autant plus que maintenant la marque labellisée Ecocert que j’utilisais, s’amuse à passer la recharge plus chère au litre que le bidon! C’est vraiment du greenwashing à 2 balles…

  2. marigot / Jan 10 2013

    Bonjour,
    La fleur de shampoing : c’est super , je l’utilise depuis un moment …
    Par contre : si vous avez des idées de boîtes pour le congelateur .
    J’en ai commandé une( je l’attends ) sur greenweez pour congeler les steacks etc ( pour ma fille surtout , très peu de viande pour moi ) et éviter tous ces sacs . Mais il en faudrait des suffisamment plates et larges ..
    Merci

  3. Alex / Jan 11 2013

    Ravie ravie d apporter ma maigre contribution a cette experience 🙂 pr la congelation des plats cuisines ou soupes ou compotes etc je reutilise les bocaux en verre (bocaux de cornichons, olives etc), pas de viande chez nous !
    Il est vrai qu on prend tres vite l habitude de faire attention et que ca en devient un défit tres satisfaisant !

  4. alain / Jan 16 2013

    bonjour, juste une petite info en passant : pour les yaourts il existe des recettes de yaourts sans yaourtière et cela fonctionne tres bien.

    bon courage

    • Simon / Jan 17 2013

      Merci pour l’info, j’ai regardé rapidement la recette ça a l’air faisable, mais ça demande plus de temps qu’avec une yaourtière visiblement. J’essaierai peut-être un week-end quand j’aurai un peu de temps !

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free