Skip to content
15 octobre 2008 / SP

Acheter Vert est un choix économique

Évidemment, le critère environnemental est un impératif que nous devons tous avoir à l’esprit dans le choix de nos produits, mais à bien y regarder, acheter des produits écologiques se révèle souvent un choix intelligent d’un point de vue simplement économique.

Évidemment, le critère environnemental est un impératif que nous devons tous avoir à l’esprit dans le choix de nos produits, mais à bien y regarder, acheter des produits écologiques se révèle souvent un choix intelligent d’un point de vue simplement économique.

Prenons un exemple simple : une ampoule d’éclairage fluocompacte 20W consomme 5 fois moins d’énergie et rend le même service qu’une ampoule à incandescence de 100 W. Supposons qu’une pièce soit éclairée 4 heures par jour, toute l’année, le coût en électricité pour une ampoule fluocompacte est d’environ 2.60€, contre 13€ par an pour une ampoule à incandescence. Rajoutons à cela qu’une ampoule fluocompacte dure environ 5 ans contre 1 an pour une ampoule à incandescence, à ce rythme quotidien d’utilisation. Le coût de l’équipement est donc d’environ 9€ pour l’ampoule fluocompacte contre 5€ pour les 5 ampoules à incandescence. Au bout de 5 ans, le coût total équipement+consommation est de 22€ pour l’ampoule fluocompacte contre 70€ pour l’ampoule à incandescence. L’investissement de départ est de 9€ pour l’ampoule fluocompacte contre 1€ pour la première ampoule à incandescence, mais le coût ultérieur est de 13€ pour l’ampoule flucompacte contre 69€ pour l’ampoule à incandescence. Au final, le surcoût de départ de 8€ vous rapporte sur 5 ans 56€, soit 7 fois votre mise de départ. C’est sans doute le meilleur placement financier auquel vous ayez jamais accès. En réalité, il est parfaitement absurde d’avoir de l’argent sur un livré A à 3,5% sachant que l’investissement dans une ampoule fluocompacte vous rapporte chaque année plus de 140% de la somme initialement investie. Multipliez ce gain par toutes les ampoules dans votre maison et en faisant ce calcul sur 5 ans, vous aurez sans doute envie de vous équiper au plus vite.

Cet exemple sur l’éclairage peut-être décliné avec de nombreux appareils que nous utilisons quotidiennement. La hausse des coûts de l’énergie, la hausse du coût de l’eau, rendent naturellement les produits écologiques très économiques. Le surcoût de départ est très rapidement amorti la plupart du temps. Encore une fois, si vous avez un peu d’épargne, il est évident qu’elle serait mieux placée en investissant un minimum dans des produits écologiques.

Un second point important mérite d’être soulevé, c’est celui du coût à long terme. En effet, les déséquilibres infligés à notre planète par notre mode de consommation représentent un coût qu’il faudra un jour payer et malheureusement, c’est une dette que nous risquons de laisser à nos enfants. De nombreux experts estiment en centaines de milliards d’€ le surcoût lié à la poursuite de nos modes de consommation irrespectueux de l’environnement, et ce coût ne cesse d’augmenter à mesure que nous reportons les vrais changements à mettre en place. Le coût sur la santé humaine risque aussi d’être lourd. Il est aujourd’hui clair que les pesticides et les produits chimiques utilisés dans la chaîne alimentaire aboutissent à des problèmes de santé. Le surcoût modique des produits Bio, au regard des surcoûts énormes engendrés à long terme par les problèmes de santé à grande échelle, relève aussi de l’investissement intelligent. Le coût réel du tabac dans les années 60 et 70, avant que les prix n’intègrent une taxe de sécurité sociale, fut énorme pour la société, le coût de l’amiante fut également énorme; le coût des produits non bio, le coût de nombreux produits intégrant des polluants toxiques, le coût des rayonnements électromagnétiques incontrôlés, seront aussi bien supérieurs aux surcoûts que l’on peut payer dès aujourd’hui pour éviter ces problèmes à venir.

Quand un léger surcoût existe, gardons bien en tête qu’il s’agit d’un investissement et non d’une dépense au regard des surcoûts à venir avec les produits non écologiques.

Dans ces conditions, il devient évident que l’achat vert, en plus d’être un achat nécessaire pour notre environnement, est un achat économiquement intelligent.