Skip to content
4 février 2009 / SP

Chasse à la baleine

Le Steve Irwin, bateau appartenant à l’association Sea Shepherd, continue de s’opposer aux baleiniers japonais.

Le Steve Irwin, bateau appartenant à l’association Sea Shepherd, continue de s’opposer aux baleiniers japonais. Ceux-ci, sous couvert de missions scientifiques, massacrent chaque année des milliers de cétacés pourtant protégés, mais en dehors des eaux territoriales, ce qui garantit aux Japonais une impunité aggravée par les lobbys industriels. Paul Watson, directeur de sea Shepherd, est un des fondateurs de l’ONG bien connue Greenpeace. Autant dire qu’il a le militantisme et l’action ancrés en lui. La flotte japonaise se plaint de la violence des militants (qui jettent des bouteilles de peinture et du beurre rance…) mais utilise des méthodes autrement plus violentes pour massacrer les baleines.

Sea Shepherd utilise peut-être des méthodes controversées, mais à au moins le mérite de porter le sujet à l’attention publique. Et pas seulement les baleines : phoques, requins, tortues… Son action est malheureusement devenue essentielle. Si vous ne l’avez pas encore vu, nous ne pouvons que recommander l’excellent documentaire Sharkwater, ou Les seigneurs de la mer en français, plein d’amour et de passion pour des créatures marines que l’on a aussi qualifié d’ultra-violentes dans l’imaginaire collectif…

Pour en savoir plus : www.seashepherd.fr

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free