Skip to content
11 décembre 2015 / *Marion*

Du bon usage de la propolis

honey bees 326337 960 720 Du bon usage de la propolis

Quand on pense aux produits de la ruche, on pense bien sûr au miel, dont les innombrables vertus ne sont plus à démontrer. Mais la ruche recèle de bien d’autres trésors, parmi lesquels la . Cette matière végétale produite par les abeilles leur permet d’aseptiser la ruche afin de la protéger des agressions extérieures, et joue également un rôle de ciment et d’isolant thermique (1). Etonnant, non ? Elle serait par ailleurs un formidable allié pour lutter – entre autres – contre les rhumes et autres hivernaux, de par les propriétés antiseptiques, antivirales, antifongiques…qu’on lui prête. Comment l’utiliser afin de bénéficier de tous ces bienfaits ?

La propolis, allié santé de choix ?

A en croire la tradition, qui lui reconnaît 1 001 vertus, la propolis serait un allié santé de choix. Elle est en effet utilisée depuis l’Antiquité pour soigner les plaies, ou encore embaumer les morts. Attention toutefois, si les recherches ont permis de confirmer SEs propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires, elles n’ont pour l’heure permis d’affirmer que ses bénéfices sont avérés pour notre santé, et l’EFSA a listé un certain nombre d’allégations auxquelles les produits à base de propolis ne peuvent prétendre (2).

Concrètement, les fabricants ne peuvent faire mention de certaines indications concernant les vertus de la propolis. Ainsi, ils ne peuvent mentionner une action sur la santé des dents et des gencives…Ce qui ne veut pas dire qu’ils ne peuvent faire entrer la propolis dans la composition de dentifrices ou gels dentaires.

Par ailleurs, certains sujets doivent s’abstenir d’en consommer.

La propolis, pour qui ?

31 BILLET PROPOLIS 4 300x210 Du bon usage de la propolisPour l’instant, aucun lien n’a été établi par les autorités de santé compétentes entre propolis et botulisme infantile, comme c’est le cas du miel (que les enfants de moins d’un an ne peuvent consommer en raison de la possible présence de la bactérie Clostridium Botulinum, responsable de cette maladie). Néanmoins, l’EFSA recommande de ne pas en donner aux enfants de moins de 3 ans. A noter qu’en fonction de la composition des produits à base de propolis, leur fabricant peut aller au-delà des restrictions recommandées par l’EFSA, il convient donc de se référer à la notice accompagnant le produit afin de savoir si celui-ci peut convenir à votre enfant âgé de plus de 3 ans.

Toujours d’après les recommandations de l’EFSA, les femmes enceintes et allaitantes doivent s’abstenir d’en consommer, de même que (sans surprise) les personnes allergiques aux produits mellifères.

Si vous ne faites pas partie de ces populations, vous pouvez utiliser des produits à base de propolis sans problème. Sachez toutefois qu’il n’est pas conseillé d’en consommer quotidiennement, compte tenu du risque de développer une sensibilité voire une allergie aux produits de la ruche (3), l’on optera donc pour des cures ponctuelles.

Hormis ces restrictions, il est possible d’utiliser la propolis aussi bien en prévention qu’en traitement, dans le respect des indications communiquées par le fabricant.

Pages : 1 2

Un commentaire

Laisser un commentaire
  1. CAPRON / Jan 26 2016

    Bonjour.
    Pourquoi ne proposez-vous pas de propolis pure ?
    Un apiculteur m’en avait vendu un morceau dans un pot de miel et m’avait dit de le transférer dans un autre pot lorsqu’il serait vide. Je l’ai utilisé pendant un an.

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free