Skip to content
6 novembre 2015 / Ophélie

L’Huile de Coco – Cocoonez-vous !

P1070644 L’Huile de Coco – Cocoonez vous !

Vous dites Coco ? Parfum d’été, sorbets glacés, plages de sable fin  jonchées de cocotiers : voilà ce qui me venait  premièrement à l’esprit.

Huile ? Huile bronzante, type monoï, huile d’olive, graisse, cuisine (le portrait est déjà un petit peu moins flatteur !)

Huile de Coco ? Cette association, je ne la connaissais pas, je l’ai découverte ce mois-ci, et compte vous faire part d’une grande partie de ses usages (pas tous malheureusement, il y en a bien trop !) aussi utiles qu’insolites pour révolutionner vos recettes et vos produits de soins (entre autres) !

Cette huile est beaucoup utilisée en médecine traditionnelle par les populations du Pacifique et asiatiques. Les habitants des îles la considèrent comme un remède à toutes les maladies, à un point tel qu’ils appellent le cocotier « l’arbre de la vie ».

En-dessous de 25°C , elle se fige, mais rien de grave ! Il suffit de la frictionner entre les mains ou la passer à feux doux dans une casserole pour qu’elle retrouve son état liquide.

Un peu d’exotisme dans ma salle de bain !

  • Elle nourrit la peau

L’huile de coco a d’extraordinaires propriétés hydratantes ; elle nourrit,  répare et satine les peaux sensibles. Elle s’utilise pour le corps, comme pour le visage (de préférence le soir sur le visage pour éviter l’effet peau grasse) et permet de régénérer les zones fragilisées, rendre leur élasticité, lutter contre le froid hivernal. Elle est donc  excellente pour réduire la visibilité des vergetures et surtout prévenir leur apparition.

 

De par sa texture et son odeur gourmande, elle peut s’utiliser comme huile de massage !

 

  • Pour bichonner ses cheveux !cheveux 300x260 L’Huile de Coco – Cocoonez vous !

L’huile de coco est la plus pénétrante des huiles ; alors si vous rêvez d’une douce et brillante chevelure, à vos masques !

→  Mélanger l’Huile de Coco avec les de Romarin et Lavande (et éventuellement de l’huile de ricin pour accélerer leur pousse), et avant de laisser poser le toute une nuit, se faire un massage relaxant du cuir chevelu. Le lendemain, un seul shampoing suffit pour enlever l’effet gras de l’huile.

Bonjour aux cheveux tout doux !

 

  • Pour se démaquiller

En plus de sentir délicieusement bon et d’être non-comédogène (ne provoque pas de boutons ou de points noirs sur le visage), elle enlèvera facilement votre maquillage tout en hydratant intensément votre peau avant d’aller se coucher. De plus, de par son action anti-bactérienne, elle soignera vos rougeurs et imperfections au cours de la nuit.

Je vous conseille de la combiner avec une eau florale, de rose ou de lavande par exemple, pour allier leurs bienfaits.

  • Pour un gommage visage et corps

Pour un gommage efficace et non-irritant, je vous conseille de mélanger votre huile de coco à du de soude, et de frotter doucement avec vos doigts votre visage (en faisant attention aux contours des yeux). Pour votre corps, à la peau plus épaisse, vous pouvez remplacer le bica par du sucre, en gommant en douceur.

Saviez-vous que l’Huile de Coco est également efficace en tant que déodorant naturel ?  Retrouvez ici l’article d’Albanne !

Plus de saveurs pour ma cuisine !

Tout d’abord, histoire de savoir ce que l’on s’apprête à ingérer, jetons un coup d’œil sur sa composition :

P1070607 L’Huile de Coco – Cocoonez vous !L’huile de noix de coco contient : 0 protéine, 0 glucide, 0 minéraux et presque 0 vitamines. C’est de la graisse pure avec un peu de vitamine E. La graisse de noix de coco est presque uniquement composée d’acides gras saturés mais qui à la différence de ceux provenant de graisses animales, contient une quantité inhabituelle d’acides gras à chaîne moyenne, ou triglycérides à chaîne moyenne (TCM).

 

Et bonne nouvelle : votre corps a beaucoup de mal à stocker les TCM dans vos réserves de gras (cuisses, fesses, ventre, bras, poitrine) ! (ouf)

→ De ce fait, l’Huile de Coco est une excellente huile pour cuisiner !

C’est la meilleure pour cuire vos aliments car elle résiste à la chaleur. Elle en devient une alternative aux matières grasses classiques.

Il n’y a qu’une huile qui résiste à la chaleur : l’huile de coco. Lorsque vous avez besoin d’une huile pour cuisiner, c’est bien elle qu’il faut utiliser à la place du beurre, de l’huile d’olive, des huiles végétales, de la margarine, etc. Elle ajoutera un léger goût sucré surprenant et délicieux.

Astuce: Si décidément vous ne vous faites pas à son odeur exotique, vous pouvez opter pour une huile de coco désodorisée!

   Avantage pour la réalisation de pâtisseries : cette huile se solidifie en refroidissant comme le beurre, ce qui permet de le remplacer tout en gardant la même consistance, facilitant ainsi la réalisation de nombreuses recettes..

  Elle convient aux recettes salées comme sucrées

Attention ! Délicieuse et chargée de bienfaits lorsqu’elle est bio et pressée à froid, l’huile de coco que l’on retrouve dans les préparations industrielles est souvent hydrogénée (ce qui favorise les acides gras trans, dommageables pour la santé cardiovasculaire).

En lisant toutes ces informations sur l’huile de coco qui fusionnent sur internet, j’avais comme qui dirait « l’eau à la bouche ».

Voici la que j’ai testé et que j’ai fais tester à mes collègues. Nous sommes unanimes quant au résultat : un délice. Alors, à vos fourneaux !

∞ Cookies à l’Huile de Coco 

cookie1 L’Huile de Coco – Cocoonez vous !Ingrédients :

200g de pâtissier réduit en grosses pépites
180g de farine
1/2 sachet de levure
100g de sucre ( ici sucre complet)
120g d’huile coco
1 œuf
Et 1cc de vanille liquide ou un sachet de sucre vanillé!

Mélanger l’huile et le sucre avec l’œuf battu et la vanille.

Puis on ajoute le mélange farine et levure a la préparation et les pépites en mélangeant doucement a la cuillère en bois sans trop travailler la pâte!
A l’aide d’une cuillère, tu former des boules avec la pâte sur du papier cuisson.

Mettre le four a préchauffer a 180 degrés pour faire cuire les cookies entre 12 et 18 min selon votre goût. Attention de bien les séparer car ils s’étalent pendant la cuisson.

Régalez-vous !

 …

 

Vu le ton de mon article, vous aviez compris mon engouement concernant cette huile gourmande multiusages ; depuis plus d’un mois, mon pot d’huile de coco vierge bio navigue entre ma cuisine et ma salle de bain, pour le plus grand bonheur des papilles de ma famille ainsi que de mes cheveux et de ma peau ! Alors, cocoonez-vous !

 

 Ophélie, rédactrice et stagiaire Greenweez

 

 

 

Sources :

http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/13631/huile-de-coco-six-raisons-de-ne-plus-sen-passer

http://www.huiledecoco.com/

http://www.carolinereceveurandco.com/2014/06/lhuile-de-coco-un-produit-miracle/

http://www.grazia.fr/beaute/soins-visage-et-corps/articles/7-facons-etonnantes-d-utiliser-l-huile-de-coco-on-est-accro-777131

http://naturetmoi.blogspot.fr/2013/09/cookies-lhuile-de-coco.html

https://www.santenatureinnovation.com/pourquoi-cette-folie-de-lhuile-de-noix-de-coco/

http://www.lesfruitsetlegumesfrais.com/fruits-legumes/fruits-a-coque/noix-de-coco/nutritions-et-bienfaits#content

http://www.glamourparis.com/beaute/le-bon-geste/articles/pourquoi-tout-le-monde-parle-de-l-huile-de-noix-de-coco/22610/page/1

 

 

 

Un commentaire

Laisser un commentaire
  1. coco / Déc 10 2016

    je suis une fan de cette huile 🙂

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free