Skip to content
14 août 2009 / SP

La biodiversité, bien commun de l’humanité

La biodiversité est l’objet de piratage et de marchandisation. En réaction, des ONG se mobilisent.

La biopiraterie est l’appropriation de connaissances biomédicales autochtones, par le biais de brevets, par des firmes privées du génie génétique sans compensation pour les groupes autochtones qui ont initialement développé ces connaissances.

A partir des années 1980, certains industriels de la pharmacie ou de l’agriculture se sont appropriés un droit exclusif sur les gènes du génome humain, des plantes, et de façon plus large tout ce qui est vivant, notamment les ressources de peuples du Tiers-Monde.

Le terme est aussi utilisé pour décrire la marchandisation du vivant, c’est à dire l’appropriation juridiquement cadrée d’une ressource naturelle (alors considérée comme bien commun) au profit d’un groupe ou d’une firme commerciale privée par le biais d’un brevet. Par exemple l’office des brevets américains délivre chaque année 70 000 brevets dont 15% sur le vivant.

La biopiraterie peut faire référence :

  • à l’utilisation non autorisée de ressources biologiques (i.e., plantes, animaux, organes, micro-organismes, gènes…)
  • à l’utilisation non autorisée des connaissances sur les ressources biologiques des communauté indigènes et traditionnelles
  • à la distribution non équitable des bénéfices entre le porteur du brevet et la communauté dont les ressources et les connaissances sont ainsi confisquées. Dans ce nouveau cadre qui leur est imposé de l’extérieur, ils doivent payer des droits au nouveau propriétaire pour profiter de ce qui est à eux. En Inde il y a eu de nombreux suicides de paysans suite à cette Biopiraterie. La contre-attaque des paysans du Monde avec Vandana Shiva a réussi à faire reculer certaines formes de Biopiraterie;
  • au brevetage de ressources biologiques sans respecter les critères de brevetabilité (nouveauté, inventivité et utilité).

Pour ceux qui ont un peu de temps, regardez cette vidéo où Vandana Shiva explique les détails du dramatique processus en cours :

http://www.navdanya.org/

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free