Skip to content
28 mai 2014 / Jessica

La biodiversité se fête !

iStock 000005577649Small1 300x300 La biodiversité se fête !C’est le 22 mai qui chaque année est réservé à la journée mondiale de la biodiversité. La biodiversité c’est tout simplement tout ce qui est vivant, les interactions importantes entre les espèces, végétales et animales, et l’impact positif que cela a sur l’environnement.

 

 

 

Journée mondiale de la biodiversité

Cette journée était l’occasion pour les institutions de faire le point et pour les particuliers d’en apprendre davantage, notamment de se rendre compte de l’érosion de la biodiversité due à des activités humaines. Des animations sont d’ailleurs programmées chaque année dans une grande majorité de régions françaises.
En 2014 la journée mondiale de la biodiversité était particulièrement axée sur la biodiversité insulaire. C’est aussi en cette journée qu’en France a été lancée l’opération zéro pesticides. Opération pour le moment active dans quelques régions de France et visant à limiter l’usage de pesticides par les collectivités locales notamment. L’objectif étant l’élimination pure et simple de ces produits sur les espaces verts communaux avant que cela ne devienne obligatoire à l’horizon 2020.

Les pesticides sont-ils si dangereux que cela ?

Le danger des pesticides utilisés dans l’agriculture tout comme dans les cultures de particuliers est maintenant avéré, malgré ce que peuvent en dire les industriels ! De récentes études démontrent que les populations exposées aux pesticides, comme les agriculteurs et ouvriers agricoles mais aussi les populations vivant à proximité de zones agricoles sont enclines à développer des pathologies lourdes comme des cancers, leucémies, malformations, troubles neurologiques…

Il est également prouvé que les fœtus sont extrêmement exposés dans le ventre maternel. C’est l’ INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) qui pilotait cette étude menée dans plusieurs pays et rendue publique en juin 2013. On comprend donc vite notre intérêt à limiter au plus vite l’utilisation des pesticides.

Des villages et des villes ont opté pour la réduction des pesticides utilisés sur leur territoire et l’on ne peut que les féliciter et souhaiter que davantage de communes fassent ce choix, véritable acte civique. Cette action, « terre saine, villes et villages sans pesticide » a été promue par la Ministre de l’Écologie qui l’avait déjà mise en place dans sa région lorsqu’elle en était présidente. Dans le Poitou-Charentes, ce sont plus de 400 municipalités qui ont sauté le pas et leurs espaces verts ne sont plus depuis des années traités par des pesticides.

Que faire pour éviter les pesticides ?

L’alimentation bio est bien évidemment la seule façon de consommer des aliments exempts de pesticides. L’ bio, qui rentre dans une philosophie de préservation du vivant, est aussi une chance de freiner les terribles attaques que subit la biodiversité sur la planète.

Le quinoa bio est à ce titre très intéressant : non seulement il est cultivé de façon biologique mais il est aussi vecteur de commerce équitable et enfin il possède des qualités nutritives exceptionnelles. Cela fait 7000 ans que cette petite graine, pseudo-céréale, pousse et nourrit des humains. Le quinoa bio est d’une culture facile, il pousse vite et bien, même sur des sols pauvres. Il est très riche en protéines, sans gluten, il est parfait pour les végétariens ou pour ceux qui désirent limiter leur consommation de viande. Le quinoa est également source de vitamines, oligoéléments, minéraux et la liste n’est pas exhaustive ! Cette petite perle vous incite à la tester, vous ne le regretterez pas !

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free