Skip to content
7 septembre 2016 / *Marion*

Le lait d’or, mon breuvage bienfaisant

P1030543 Le lait dor, mon breuvage bienfaisant

Le lait d’or. La simple évocation de ce nom m’évoque (déjà !) les fraîches journées automnales, et avec elles le besoin de réconfort, autour d’un délicieux breuvage pourquoi pas ? Sa seule couleur dorée suffit à égayer, tandis que son parfum subtil mais relevé offre la promesse d’une boisson aussi dynamisante que bienfaisante. Et quand l’on connaît les qualités des ingrédients qui composent le lait d’or, l’on ne peut que se laisser séduire…moi la première.

Le lait d’or, pour qui ?

Le lait d’or est la boisson des Yogis par excellence. C’est au Yogi Bhajan, grand maître du yoga Kundalini, que le lait d’or doit son succès auprès des adeptes de cette discipline. Ce breuvage leur permettrait en effet d’améliorer leur souplesse et ainsi de réaliser plus facilement les différentes postures de yoga. Aujourd’hui, nombreux sont les amateurs de yoga qui consomment du lait d’or partout dans le Monde.

Ce qui ne veut pas dire que nous autres qui ne pratiquons pas le yoga devons nous en priver, bien au contraire ! En revanche, cette boisson est déconseillée à certaines personnes, compte tenu de la puissance des actifs qu’elle contient :

  • Parfois utilisé pour traiter les aménorrhées, certains médecins en déconseillent la consommation quotidienne aux femmes enceintes ou allaitantes
  • Considéré comme réchauffant, les femmes ménopausées préféreront en éviter la consommation si elles souffrent de bouffées de chaleur
  • Le agissant sur la vésicule biliaire, il est déconseillé d’en consommer en cas d’obstruction ou de calculs biliaires.
  • De même, le curcuma a un effet anti-coagulant : il est donc préconisé aux personnes prenant un traitement anti-coagulant de ne pas en consommer (pas de cure de lait d’or, donc !) sous peine de risquer une hémorragie.
  • Enfin, pris à haute dose, les effets du curcuma pourraient s’inverser, et il risquerait de provoquer un ulcère : on le consomme en quantité modérée.

Et bien sûr, au moindre doute, on demande un avis médical avant de passer à l’action !

Le curcuma, ingrédient phare du lait d’or

Le lait d’or doit son nom au curcuma, parfois appelé « or des Indes », qui lui confère sa couleur dorée si réconfortante. Cette plante de la famille des zingibéracées est réputée depuis des millénaires en Inde pour ses innombrables vertus. Le curcuma possède plus de 50 noms différents en Sanskrit (par exemple, jayanti : celui qui vainc les maladies), c’est dire les qualités qu’on lui prête ! En Inde, il est utilisé aussi bien en cuisine que pour la confection de remèdes ou encore lors des cérémonies religieuses. Mais alors, quelles sont les vertus de cette plante si polyvalente ?

P1030500 Le lait dor, mon breuvage bienfaisant

Les vertus reconnues du curcuma

Si le croisement des données recueillies par les diverses études menées sur le curcuma lui prête des centaines de qualités, l’OMS lui reconnaît deux vertus principales :

  • C’est un hors pair de par la curcumine qu’il contient : il est efficace pour soulager aussi bien les douleurs gastriques ou intestinales que les douleurs articulaires.
  • C’est un puissant protecteur de la sphère gastro-intestinale. L’ingestion de curcuma a pour effet de stimuler les sécrétions gastriques et donc de protéger les muqueuses de l’estomac. On lui reconnaît ainsi une efficacité pour soulager les nausées, ulcères et colites ulcéreuses, dyspepsies (troubles fonctionnels de l’estomac), pancréatites, inflammations et troubles intestinaux.

Le curcuma, aliment anti cancer ou non ?

On entend par ailleurs souvent dire que le curcuma est un aliment anti cancer, la curcumine étant un antioxydant exceptionnel. Les antioxydants sont non seulement réputés pour leurs effets sur la prévention du vieillissement cellulaire, mais aussi connus pour lutter contre le stress oxydatif intervenant dans la formation des cancers.

Sur ce point, les autorités de santé restent prudentes, reconnaissant que les et herbes aromatiques telles le curcuma présentent en effet des propriétés intéressantes pour notre santé, mais qu’à ce jour l’on ne peut affirmer qu’elles jouent un rôle dans la protection contre le cancer. Il n’en reste pas moins que les indiens qui en consomment au quotidien (il entre dans la composition du curry) développent moins de cancers que nous à âge égal.

Le lait d’or, une synergie bien pensée !

Traditionnellement, le lait d’or est constitué de poivre noir, et , et bien sûr de curcuma, qui lui confère sa couleur dorée si attrayante. Loin de se cantonner au simple plaisir des yeux, cette boisson nous offre 1001 vertus de par la synergie des ingrédients qui la composent, chacun d’eux ayant été sélectionné non seulement pour ses qualités propres, mais aussi pour sa complémentarité avec le curcuma, ingrédient phare de la boisson.

Attardons-nous sur les qualités complémentaires des ingrédients qui gravitent autour :

Riche en pipérine, le poivre noir permet une meilleure absorption du curcuma (plus précisément, de la curcumine) par notre organisme. Cette molécule ne se contente pas en effet d’être anti-inflammatoire et hépato-protectrice, mais elle inhibe les enzymes qui empêchent la pénétration d’autres molécules dans notre organisme. Ce faisant, elle favorise le franchissement de la barrière intestinale par la curcumine.

P10305751 Le lait dor, mon breuvage bienfaisantL’huile végétale favorise quant à elle la dilution du curcuma, qui est dit liposoluble : il est soluble dans l’huile. En principe, pour la conception d’un lait d’or, c’est l’huile de coco bio, riche en acide laurique, qui est utilisée. Ceci dit, vous pouvez sans problème lui substituer une autre huile végétale de votre choix, à commencer par de l’huile d’olive (à la teneur élevée en omégas 9) si vous n’avez que celle-ci à disposition !

Dans une moindre proportion par rapport aux huiles végétales, le lait contient du gras, qui permet donc d’assurer la bonne dissolution du curcuma, et d’apporter de la consistance à la boisson. En général, c’est le lait d’amande bio qui est utilisé, mais comme pour l’huile végétale, vous pouvez utiliser la boisson végétale qui vous convient (ou que vous avez sous la main!).

Certains recommandent par ailleurs d’y ajouter du miel (ou sirop d’agave pour les végétaliens) afin d’en rehausser le goût s’il n’était pas déjà suffisamment corsé et d’apporter au lait d’or une touche sucrée.

Variantes épicées

Si la traditionnelle du lait d’or contient comme seule épice du curcuma, une variante connue consiste à y ajouter du (idéalement frais, sinon en poudre) pour accroitre encore les effets de cette bienfaisante boisson.

P1030494 Le lait dor, mon breuvage bienfaisantQuel intérêt ? Si l’on connaît – à tort ou à raison – le gingembre pour les effets qu’il aurait sur la libido, cette petite racine présente bien d’autres qualités ! Issue comme le curcuma de la famille des zingibéracées, le gingembre agit en tant que fortifiant et tonifiant pour notre organisme (ce qui lui vaut sa réputation d’aphrodisiaque). Il agit par ailleurs sur la sphère gastro-intestinale, notamment en luttant contre les nausées et vomissements, en facilitant la et en permettant le maintien de la flore intestinale.

Et, surtout, associé au curcuma (qui présente, vous l’aurez noté, des propriétés similaires), il permet d’en décupler les effets puisqu’il augmente la perméabilité de nos cellules : le curcuma est ainsi bien mieux absorbé par notre organisme !

D’autres variantes existent également, pour adapter notre lait d’or à nos goûts et besoins, ou tout simplement en fonction des saisons : pourquoi pas un peu de cannelle, antivirale, ou encore citron et miel pour lutter contre les petits maux d’ ?

Arrivé(e) à ce stade, vous vous demandez sans doute comment faire vous-même ce breuvage bienfaisant. Pour découvrir la recette, rendez-vous ICI (clic) sur notre compte Instagram @Greenweez, qui a profité de la rentrée pour faire peau neuve !

Et vous, vous êtes-vous déjà abreuvé de cette délicieuse boisson ?

@mariongreenweez

Crédit photo : Greenweez.com

4 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. DUPAYAGE ERIC / Oct 11 2016

    tres interessant c est une boisson que j ai adoptee merci beaucoup

    • *Marion* / Oct 11 2016

      Bonjour!

      Tout d’abord merci 🙂 , je suis ravie que cette boisson vous plaise ! Pour ma part, j’ai été très agréablement surprise par le goût du lait d’or également 😉 …

      Belle journée!

  2. Jd / Oct 19 2016

    « hydrosoluble : il est soluble dans l’huile ». n’est-ce pas plutôt liposoluble?

    • *Marion* / Oct 19 2016

      Bonsoir,

      En effet, c’est une erreur de ma part, je voulais bien sûr dire liposoluble et non hydrosoluble 😉 merci beaucoup!

      Belle soirée 🙂

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free