Skip to content
8 octobre 2014 / Jessica

Lutter contre les océans de plastique : c’est urgent et vital !

Alison Teal 300x300 Lutter contre les océans de plastique : cest urgent et vital !L’industrie du plastique facilite, depuis de très nombreuses années déjà, la vie des citoyens, grâce notamment aux emballages, aux conditionnements, mais également avec tous les accessoires de la vie quotidienne comme couverts, assiettes, bouteilles et autres. Mais ce que l’on sait moins, c’est que ces plastiques en s’agglutinant à la surface et sur les fonds marins détruisent l’océan, la vie marine, les coraux et bien d’autres préjudices encore.

A défaut, pour l’instant, de supprimer la consommation de plastique à dégradation très lente, ( cependant quelques innovations de substitut du plastique à dégradation très rapide sont en marche – à base d’algues par exemple), des initiatives courageuses et difficiles à réaliser sont portées par de jeunes révoltés. Lutter contre les océans de plastique devient la quête des nouvelles générations.

Des études ont démontré que partout à travers le monde nos plages étaient infestées de micro billes de plastique mélangées imperceptiblement au sable. De plus, autre objet de ces études, la découverte d’un continent de déchets plastiques dérivant sur le Pacifique, destructeur d’espèce et filet dérivant mortel, qui a alarmé les observateurs sur l’urgence de réagir à la consommation effrénée du plastique.

Boyan Slat, n’accepte pas le fatalisme manifeste des observateurs. Ce jeune étudiant en aérospatial de 19 ans à réalisé une barrière flottante fixée aux fonds marins, retenant, grâce à des panneaux, le plastique, sans nuire cependant à la faune marine, c’est essentiel !
Le système se nomme
The Ocean Clean Up

Le projet a fait l’objet d’une sensibilisation auprès des particuliers pour récolter les fonds nécessaires à son fonctionnement. En effet, une campagne par financement participatif avait été déclenchée début du mois de juin 2014, cette collecte de fonds organisée à l’issue de la défense du projet a obtenu mi-septembre 2014, grâce à l’adhésion de près de 38 000 donateurs répartis sur 160 pays, les deux millions de dollars nécessaire à son déploiement.

Les Maldives sont un exemple frappant de ces méga-décharges de plastique où certaines parties de l’île sont à peine perceptible par endroit tant elles sont recouvertes d’une épaisse couche de détritus.

Alison Teal surfeuse écologiste des Maldives s’est mise en scène en photo avec sa planche de surf en mer (sur des nappes d’ordures) et au milieu des déchets (en feu) pour dénoncer par des images chocs, l’invraisemblable vision apocalyptique de ces champs de plastique. Les photos heurtent la raison, mais témoignent de la catastrophe.
Après cette expérience, la jeune surfeuse s’est naturellement lancée dans une campagne de recyclage de ces plastiques en vêtements.

 

Alison Teal2 Lutter contre les océans de plastique : cest urgent et vital !

alison teal 3 Lutter contre les océans de plastique : cest urgent et vital !

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free