Skip to content
14 mars 2011 / SP

Obsolescence programmée ou le « prêt à jeter »

.vieux telephones portable s Obsolescence programmée ou le prêt à jeter Derrière ce nom savant, un concept simplissime : concevoir des biens de consommation courante fragiles et/ou démodables pour en augmenter le taux de renouvellement. Ça vous indigne ? Nous aussi !

L’obsolescence programmée ou «désuétude planifiée» consiste à créer un bien en prévoyant sa date de désuétude. » source wikipédia

Une technique marketing qui ne date pas d’hier

C’est dans les années 20, au cœur de la vague de production en série, aux grands débuts de la société de consommation telle que nous la connaissons aujourd’hui, qu’est née cette idée qui perdure depuis : l’obsolescence programmée. Concevoir des produits « jetables », des produits dont on réduit volontairement la durée de vie pour en accroître la consommation.

Cette idée est née au sein d’un groupe d’industriels dénommé « Cartel de Phoebus ». L’ampoule est le premier bien de consommation électrique à en être victime. Il est décrété que sa durée de vie ne dépassera pas 1000 heures alors qu’elle pourrait normalement en compter 2500. C’est ensuite tous les produits électriques et électroniques qui sont ciblés : véhicules, montres, ordinateurs, équipements électroménagers, téléviseurs, etc. Cette technique s’est étendue à tous les biens de consommation, un fait confirmé par les ingénieurs création et développement de grandes entreprises de la filière électronique d’aujourd’hui.


Une course au profit, un impact écologique outrancier

.1897 decharge de dechets electroniques a 650x0 1 s Obsolescence programmée ou le prêt à jeter
Photo: Décharge de déchets électroniques à Guiyu en Chine
© Greenpeace /Behring

L’impact écologique de cette méthode de consommation nous a mené à des dérives dont les pays comme le Ghana ou l’Inde payent les frais. Les pays du sud sont envahis de ces équipements obsolètes et servent de dépotoirs. Ce sont d’ailleurs souvent des enfants qui sont chargés de séparer les composants de nos équipements.

Cette technique, tue par les grandes marques, est décrite par ceux qui l’osent comme une démarche philanthrope visant à lutter contre la crise et le chômage. Nous le voyons plutôt comme un moyen supplémentaire visant à nous faire consommer à outrance pour le seul bien des entreprises concernées !

Quelles dates de péremption ?

 


Lave-linge / TV = 10 ans
Ampoule = 1000 heures
Ordinateur = 3 à 5 ans
Pour les accessoires plus accessibles en terme de prix, comme les téléphones portables, c’est plutôt le lancement d’un « nouveau modèle » qui amène l’utilisateur à en changer.

lg share en Obsolescence programmée ou le prêt à jeter

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free