Skip to content
3 décembre 2015 / *Marion*

Pénurie de lait de chèvre: quelles alternatives pour notre enfant?

29 BILLET LAIT DE CHEVRE 1 Pénurie de lait de chèvre: quelles alternatives pour notre enfant?

Vouloir ce qu’il y a de mieux pour son enfant, c’est le but premier de tout parent, à tous les niveaux : environnement, jouets, …Pour certains, cela passe par le refus de nourrir son bout de chou avec du lait de vache infantile (par conviction, parce que l’enfant souffre d’intolérance à l’un de ses composants…), et pourquoi pas le remplacer par du infantile. C’est sans compter sur la dont souffre la filière caprine depuis deux ans, contraignant les jeunes parents à trouver des alternatives.

La pénurie de lait de chèvre : un problème récurrent depuis deux ans

 

Les jeunes parents ayant opté pour le lait de chèvre infantile afin de nourrir leur enfant le savent : ces deux dernières années, cette filière se porte tant bien que mal – plutôt mal que bien d’ailleurs – et ces laits sont souvent indisponibles, les laissant démunis face à l’impossibilité de donner à leur enfant l’alimentation qu’ils ont choisie pour lui.

Les causes ? Elles sont multiples : surproduction au début des années 2010, baisse des prix de vente aux grandes surfaces, flambée des prix de l’alimentation et de l’énergie…tous ces éléments combinés ont amené à la crise de la filière caprine, et donc à la baisse de production de lait de chèvre, et ispo facto de lait de chèvre infantile.

Plusieurs semaines, qui parfois se transforment en mois, peuvent s’écouler avant que les entreprises commercialisant le lait de chèvre infantile puissent en proposer à nouveau à la vente, et ce de manière récurrente ces derniers temps.

Pourtant, il faut bien trouver des produits de substitution…

Quelles alternatives au lait de chèvre infantile ?

 

Les laits animaux « standards » :

Lait de jument, ânesse, et bien sûr lait de chèvre…Sur le papier, les alternatives au lait de vache sont nombreuses.

29 BILLET LAIT CHEVRE 2 300x300 Pénurie de lait de chèvre: quelles alternatives pour notre enfant?

Problème : dans ses dernières recommandations, l’Anses indique que «les boissons courantes qu’elles soient d’origine végétale ou animale ne conviennent pas aux nourrissons âgés de moins d’un an : elles ne peuvent se substituer au lait maternel et/ou aux laits infantiles 1er et 2ème âge » (1).

D’ailleurs, la laiterie artisanale bretonne Etikébio le précise bien : ses produits, laits de chèvre comme de brebis, ne conviennent pas à l’alimentation des bébés. Donc, à moins que votre enfant soit âgé de douze mois au moins, ces laits ne sont pas faits pour lui.

Qu’en est-il de la marque De Bardo ? Lait de chèvre, ânesse, jument, mais aussi , tout le monde y trouve son compte ! Par contre, bien qu’il n’y ait pas mention d’un âge minimal sur ces produits, l’on ne peut que conseiller de suivre les recommandations de l’Anses, et donc de ne le donner qu’aux bébés de plus d’un an.

Mais alors, que donner aux bébés de moins d’un an ?

Pages : 1 2

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free