Skip to content
31 décembre 2008 / SP

Petit bilan

Quel est le bilan écologique de cette fin d’année ? Il y eu bien sur du bon, et du « peut mieux faire » ! Nous vous proposons un petit survol de nos impressions 2008 pour trois grandes familles d’acteurs sociaux : politiques, entreprises, et citoyens.


Quel est le bilan écologique de cette fin d’année ? Il y eu bien sur du bon, et du « peut mieux faire » ! Nous vous proposons un petit survol de nos impressions 2008 pour trois grandes familles d’acteurs sociaux : politiques, entreprises, et citoyens.

L’année a été active pour nos dirigeants. Certains diront qu’ils ont brassé plus d’air qu’une éolienne, mais nous n’iront pas jusque là ! Dans le bon, il y a eu le vote de la loi Grenelle 1, une orientation à donner pour le futur. Dans le « peut mieux faire », on attend la concrétisation de ces mesures et la loi Grenelle 2, en espérant que ce ne sera pas une version trop édulcorée !
Côté gouvernance, dans la catégorie « peut mieux faire », il y a eu aussi Poznan, ce rassemblement de 12 000 délégués de près de 190 Etats, réunis pour préparer l’après Kyoto. Ce qui devait être le grand rendez-vous de la lutte contre le réchauffement climatique a été plus que décevant. Il ne reste plus qu’à espérer que la conférence de Copenhague en 2009 pourra permettre d’aboutir à un accord sensé et engagé, et qui soit respecté !

Du côté des entreprises, la plupart sont maintenant conscientes des enjeux du développement durable sur leur image de marque, et de l’impact sur la motivation des salariés à travailler pour un employeur plus éthique. Il leur reste maintenant à appliquer plus généralement ces principes à toute la chaîne de production ou à tous leurs services, et à continuer d’innover sans attendre qu’une loi les y oblige. Dans le bon, il y a eu bien sur la sortie de www.greenweez.com 🙂

Question vie citoyenne, dans le positif, il y a eu de nombreux films et documentaires de qualité qui ont connu une belle audience et qui ont contribué à sensibiliser toujours plus de personnes. Plus des expositions, des émissions, des publicités, des brochures très réussies,… Les associations environnementales aussi ont continué leur remarquable travail de terrain et de sensibilisation. Elles sont véritablement au cœur du changement en France ! .feuille s Petit bilan« Peut mieux faire » par contre la mise en action concrète par des citoyens pourtant sensibilisés. Les sondages le montrent, les Français sont au courant des problèmes écologiques, et se sentent concernés, mais au moment d’agir, il reste encore de nombreux blocages : le tri sélectif ? Trop compliqué. Le bio ? Trop cher. Les économies d’énergie ? Pourquoi pas, un jour…

Alors voilà, notre vœu en 2009, c’est que tous les acteurs sociaux s’investissent pour trouver des solutions chacun à sa mesure, que petit à petit, les freins à l’action soient levés, et que la voie du juste milieu soit trouvée dans les grandes négociations.

Bonne année 2009 à tous !

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free