Skip to content
6 octobre 2015 / *Marion*

Village des Alternatives, Lorient: temps radieux pour mobilisation joyeuse

10424295 352630008276955 7390806806899630002 n Village des Alternatives, Lorient: temps radieux pour mobilisation joyeuse

 

Ces derniers temps, à moins d’être un ermite, vous n’avez pu échapper aux nombreux articles (plus de 600 dans la presse locale!) mentionnant , « le village global et climatique qui monte, qui monte »(Terra Eco, 2 juillet 2015).

Si toutefois vous n’y avez pas prêté attention (on vous excuse), c’est un mouvement citoyen parti de Bayonne en 2013, où pour la première fois un Village des au changement climatique s’est tenu, réunissant 12 000 personnes. En deux ans, dix autres villages ont été organisés, réunissant 60 000 personnes, et cette année, en perspective de la COP21, ce sont plus de 60 villages qui ont (eu) lieu entre juin et octobre et un Village Mondial des prévu les 5 et 6 décembre à Paris, pendant la COP21.

En parallèle, pour mobiliser le plus largement possible autour des alternatives au changement climatique, quelques courageux se sont relayés à vélo afin de réaliser le tour Alternatiba, parti de Bayonne le 5 juin, qui a fait étape en 187 villes et villages dans 6 pays différents pour finalement arriver à Paris le 26 septembre après avoir parcouru plus de 5 600 km. Leur leitmotiv ? « Changer le système, pas le climat ».

C’est ce week-end des 26-27 septembre 2015 qui a été choisi par l’équipe Alternatiba Pays de Lorient pour organiser son Village des Alternatives. Pour cette première édition lorientaise, plus de 20 acteurs de la étaient représentés : habitat écologique, énergétique, gestion et préservation de l’eau, école

 

Participer au Village Alternatiba, c’est : proposer « de réelles alternatives au modèle dominant »

 

12052588 398229837050305 3485373183571382287 o 300x199 Village des Alternatives, Lorient: temps radieux pour mobilisation joyeuseL’ATELIER DES TRANSITIONS est l’un des principaux organisateurs de cet évènement, car cette association a justement été fondée « pour tenter de mettre du lien entre les gens et les structures qui agissent pour «changer le système», il était donc logique que nous mettions toutes nos forces pour participer à l’organisation de ce Village des Alternatives », explique Philippe LADAME, secrétaire de l’association et membre d’ALTERNATIBA.

Pour Damien GIRARD, membre des INCROYABLES COMESTIBLES et ALTERNATIBA, « nous avons une fenêtre de tir assez réduite (10 – 15 ans) pour agir fortement et réduire nos émissions de gaz à effet de serre si nous souhaitons collectivement rester dans une trajectoire de 2°c Maxi de réchauffement climatique d’ici 2050 (déjà 0.85 réalisé). Il faut donc agir concrètement à notre échelle et encourager les politiques à se montrer  à la hauteur de l’enjeu. Ma présence sur le village, c’était donc montrer ce que l’on fait ici et rencontrer les autres acteurs qui sur le territoire s’activent concrètement ».

 

Fabrice PENHOËT (ENERCOOP BRETAGNE) commente la présence de sa société au Village : « Nous représentions deux structures citoyennes de transition énergétique, à savoir Bretagne Énergies Citoyennes, association promouvant l’investissement citoyen dans les énergies renouvelables, en plein lancement d’une nouvelle société participative nommée « OnCIMè », et Enercoop Bretagne, une coopérative fournissant une électricité 100% renouvelable. Ces deux structures proposent de réelles alternatives au modèle dominant et incitent tout un chacun à s’approprier la transition énergétique, ce qui l’un des objectifs d’Alternatiba ».

12030495 398229980383624 443428844633757492 o 200x300 Village des Alternatives, Lorient: temps radieux pour mobilisation joyeuseMarie CARGUERAY, gérante du POLE HABITAT ECOLOGIQUE, nous informe quant à elle être depuis 15 ans actrice « sur le marché des matériaux Biosourcés afin de contribuer, par la transmission de conseils et de savoir-faire, à orienter les citoyens de tous âges dans leurs choix en pleine conscience de matériaux respectueux de leur santé et de leur environnement. Ces choix sont des alternatives à ce qui est proposé en conventionnel. Je contribue au mieux que je peux à cette transmission. D’ où ma présence qui m’a semblée justifiée à cette journée avec des démonstrations à l’appui ».

Enfin, Marion et Johanna nous décrivent L’OASIS DE PEN HOAT, « association qui fait partie du mouvement des oasis en tous lieux inspiré par Pierre Rabhi. C’est un jardin potager pédagogique ou le beau se mêle au bon. Un jardin pour apprendre, partager, sentir, toucher, goûter. Nous proposons différents stages et bénévolats autour du jardin agroécologique ainsi que des séjours, activités et événements divers, et avons donc des activités en accord avec le mouvement Alternatiba (accompagnement pour une autonomie alimentaire par le biais de stages…).

 Autant de raisons qui ont poussé ces acteurs de la transition, chacun à leur niveau, à prendre part au Village des Alternatives…Alors, l’évènement a-t-il été à la hauteur de leurs espérances ?

 

Pages : 1 2

2 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Fabrice / Oct 6 2015

    Bonjour Marion,
    Merci pour ce bel article qui ne peut que nous aider à faire le bilan sur notre village (manifestement positif !).

    • *Marion* / Oct 6 2015

      Bonjour Fabrice,

      Merci à vous (tous) de m’avoir consacré de votre temps, cet article, c’est le vôtre! Retour d’expérience très positif effectivement, à refaire très vite, donc!

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free