Skip to content
10 avril 2009 / SP

Vivre en ville et être vert ?

En adoptant un mode de vie écolo, on est souvent poussé à repenser notre rapport à la nature.

En adoptant un mode de vie écolo, on est souvent poussé à repenser notre rapport à la nature. Car, pour avoir envie de respecter la planète, il faut l’aimer et en apprécier les beautés. Pour certains, il faut carrément revoir notre fonctionnement en tant qu’individu et société pour opérer un retour à la terre. Quitter la ville donc ?

Ce n’est pas la solution privilégiée par des experts réunis récemment pour « Global City », un forum international permettant aux décideurs du développement urbain d’échanger et d’apprendre dans le domaine de la construction de villes durables. L’hypothèse envisagée est plutôt celle d’un réaménagement vert de nos villes plutôt qu’une irréaliste désertion. Le forum de Global City met en relief des stratégies réussies de villes, partout dans le monde, ayant embrassé le concept de durabilité dans un environnement urbain moderne.

Global City Abou Dhabi 2009 est la quatrième édition de cet événement et le premier hors Europe (les 3 premières éditions avaient eu lieu en France). Le déplacement de Global City lui permet de s’ouvrir à de larges perspectives incluant plus d’expériences urbaines asiatiques et moyen-orientales.

Environ 900 participants (maires, représentants publiques, associations, architectes, investisseurs, etc.) de 46 pays avaient visité ce forum en 2007 et avaient entendu parler des solutions choisies par des grandes villes telles que Toronto, Los Angeles, Le Caire, Manchester, Cracovie, Milan, Amsterdam, et des villes françaises : Paris, Lyon, Grenoble, Angers, Lille et Narbonne.

Face au risque (lié à la crise économique actuelle) de voir abandonner les investissements dans les transports en commun, les énergies renouvelables et les bâtiments performants, unanimement reconnus comme des leviers majeurs de la lutte contre le changement climatique, les apôtres du durable chantent les louanges de la ville comme moteur de croissance. « Investir dans les technologies vertes permet de créer des emplois et de réconcilier l’économie et l’écologie », a ainsi témoigné Wade Crowfoot, responsable des questions de changement climatique pour la ville de San Francisco, qui se veut leader dans ce secteur d’innovation.

.iStock 000003781332XSmall s Vivre en ville et être vert ?Demain, des villes vertes où il fera bon vivre, en paix avec notre planète ?

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free