Skip to content
9 décembre 2016 / *Marion*

Yogi Tea, au commencement était l’Ayurveda

BILLET YOGITEA2 Yogi Tea, au commencement était lAyurveda

S’il est un moment de la journée que j’apprécie particulièrement au cœur de l’, c’est l’heure du . Et il est de ces marques chargées d’histoire qui font de cette pause tant attendue un moment propice à une réelle relaxation. C’est le cas de Yogi Tea. Née d’un hasard, cette marque qui à l’origine n’en était pas une nous propose aujourd’hui pas moins de 49 infusions ayurvédiques :

, le thé du yogi

Littéralement, Yogi Tea, c’est le thé du yogi : dans les années 1970, alors que le yogi Bhajan enseignait le yoga aux hippies pour les aider à sortir de la drogue, il avait pris pour coutume de leur offrir à chaque fin de séance une boisson à la cannelle, cardamome, gingembre, clous de girofle, poivre noir et un peu de thé noir… Boisson que nous connaissons plus communément sous le nom de thé tchaï. Ce sont d’ailleurs ses élèves qui lui ont donné ce nom, en hommage à celui qui s’était donné pour mission de les aider !

Sans le savoir, c’est justement sur le chaï assam j’ai jeté mon dévolu, après avoir eu l’occasion de goûter un certain nombre de boissons proposées par cette marque dont j’apprécie l’esprit.

BILLET YOGI TEA 4 Yogi Tea, au commencement était lAyurvedaPourquoi ? Tout simplement pour sa saveur relevée et très parfumée.

Ce sans compter les bienfaits de chacune des qui y sont savamment intégrées : quand la cannelle serait antivirale, le gingembre est quant à lui réputé – outre ses qualités de tonifiant – faciliter la , tout comme les clous de girofle et la cardamome.

La pipérine contenue dans le poivre noir, elle, permet une meilleure assimilation des nutriments (et donc des autres épices).

Mieux encore, ces épices sont choisies dans le respect des croyances ayurvédiques (l’, souvent traduite comme « science de la vie », étant la médecine holistique traditionnelle en Inde).

L’Ayurveda en bref

En Occident, notre réflexe premier est de soigner la maladie pour que le malade guérisse. La tradition ayurvédique adopte elle une position très différente, puisqu’elle s’attache non pas à la maladie en elle-même mais à la personne du malade.

Cette médecine holistique repose en effet sur le principe que nous possédons tous intrinsèquement 5 éléments (l’eau, la terre, le feu, l’air et l’éther) en des proportions plus ou moins élevées.

Interagissant entre eux, ces 5 éléments vont déterminer trois humeurs différentes que l’on nomme « Doshas » : Vata, Pitta et Kapha.

La proportion de ces « Doshas » – qui sont tous 3 présents en nous – va prédéterminer dès notre naissance notre constitution (métabolisme, traits de caractère, apparence physique…), nommée « Prakruti ».

Astuce : pour connaître votre Dosha prédominant, rendez-vous sur le site de Yogi Tea !

BILLET YOGITEA1 Yogi Tea, au commencement était lAyurvedaSi notre Prakruti ne change pas, il se peut qu’elle connaisse des déséquilibres liés à notre mode de vie (, environnement…).

En effet, à chaque Dosha correspondent des attributs de base, nommés « Gunas », regroupés en 10 paires opposées (chaud/froid, humide/sec…), et qui déterminent nos besoins propres.

Et, comme dans l’Ayurveda tout est une question d’équilibre, aux 3 Doshas (qui régissent notre constitution physique, donc) correspondent 3 Gunas qui concernent quant à eux notre constitution mentale : Sattva, Rajas et Tamas.

Ainsi, le Vata réunit les attributs suivants : froid, léger, irrégulier, immobile, subtil et rugueux. En excès, il peut entraîner des troubles du sommeil, anxiété, irritation…

C’est là qu’intervient l’Ayurveda : son rôle est de nous aider à rééquilibrer les Doshas qui constituent notre essence même. Pour le Vata, par exemple, dont deux des attributs sont froid et léger, cela va passer par l’ingestion de repas chauds et consistants plutôt que des salades et crudités, qui auraient tendance à exacerber la sensation de froideur et de légèreté.

Et, justement, la raison d’être de Yogi Tea encore aujourd’hui est de nous proposer des boissons destinées à prévenir les déséquilibres de nos Doshas (rassurez-vous, vous ne courrez aucun risque à y goûter même si l’Ayurveda vous laisse de marbre !).

Pourquoi on craque pour Yogi Tea ?

Au delà de ses qualités « objectives » (les boissons de la marque sont labellisées bio), ce qui rend Yogi Tea remarquable, c’est bien sûr son empreinte ayurvédique.

Mysticisme pour certains, réelles croyances pour d’autres, l’Ayurveda – et de manière générale, ce souhait de nourrir l’esprit autant que le corps – reste en effet encore aujourd’hui la marque de fabrique de Yogi Tea.

Ce qu’elle nous propose, ce n’est pas un simple thé (ou ), non, mais une invitation à la réflexion, au rééquilibrage de notre esprit et de notre corps.

BILLET YOGI TEA 3 Yogi Tea, au commencement était lAyurvedaD’aucuns se plairont à réaliser l’exercice de yoga expliqué sur chaque boite, tandis que d’autres préféreront découvrir le message subtil délivré par l’infusion qu’ils consomment : « inébranlable et prêt à prendre des risques » pour le chaï assam, « la compassion profonde » pour l’infusion femme (ou pourquoi pas les 2 ?).

Et les surprises ne s’arrêtent pas une fois la boite ouverte, puisque chaque sachet est porteur d’une petite citation à méditer si le cœur nous en dit.

Ce qui nous amène justement au seul point négatif que j’ai relevé chez Yogi Tea : bien que pour certain(e)s ce ne soit pas un frein, pour ma part le fait que ces boissons soient proposées uniquement en sachets plutôt qu’en vrac – hormis quelques références comme le chaï classic – me pousse à rompre avec mes habitudes…  Néanmoins, je conçois que ce format permette de faire de chaque pause thé / infusion un prétexte à la réflexion.

Autre point fort de Yogi Tea – et ce dernier argument ne devrait pas laisser insensibles les inconditionnels de l’Ayurveda -, chaque boite mentionne l’information ayurvédique de la boisson qu’elle contient. Ainsi, le chaï assam est neutre sur Vata, augmente Pitta et diminue Kapha.

Enfin, dans cette logique de partage qui a donné naissance à Yogi Tea, la marque soutient plusieurs projets humanitaires, particulièrement destinés aux enfants livrés à eux-mêmes, tels que des orphelinats et programmes éducatifs. Si avec ça on ne fond pas pour Yogi Tea…

Bref, si vous concevez votre pause thé comme le moment rêvé pour vous reconnecter avec vous-même tout en participant à aider autrui, ces boissons sont faites pour vous !

Les avez-vous déjà goûtées ?

@mariongreenweez

Crédit photo : Greenweez.com

 

2 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Sylvie / Déc 15 2016

    Merci Marion c’est très intéressant je ne connaissais pas ces principes de l’ayurveda! J’ai déjà gouté l’infusion gimgembre hibiscus, très parfumée et légèrement piquante. Je préfère ne pas trop l’infuser car le gingembre devient très présent! Je vais maintenant regarder avec plus de détail les bienfaits de ces infusions liées aux Doshas!

    • *Marion* / Déc 16 2016

      Merci Sylvie ! Je découvre également et j’avoue qu’étant plutôt cartésienne, j’ai été bluffée en faisant le test pour déterminer mon profil ayurvédique, ça m’a donné envie d’en apprendre plus 😉 …

      Je note aussi pour l’infusion gingembre hibiscus, que je n’ai pas encore testée 🙂 .

      Belle soirée!

Laisser un commentaire

Spam protection by WP Captcha-Free